Projet de Loi de Finances 2016 : le Gouvernement et le Groupe Parlementaire PDG se concertent

Le Premier ministre, Daniel Ona Ondo, entouré des ministres en charges de l’Economie et du Budget était, le 27 octobre 2015, face aux députés membres du groupe parlementaire PDG à l’Assemblée nationale, afin d’examiner le projet de loi de finances 2016 qui sera soumis à l’appréciation du Parlement dans les prochains jours.

C’est l’auditorium de l’immeuble Arambo situé au boulevard Triomphal qui a servi de cadre à cette rencontre entre le Premier ministre, les ministres Christian Magnagna en charge du Budget, le Professeur Léon Nzouba en charge des Relations avec les Institutions constitutionnelles, Alain Claude Bilié By Nzé, en charge de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Marie Julie Biloghé et Chantal Mebalé, respectivement ministres Déléguées auprès du ministre de l’Economie et les députés du groupe parlementaire du Parti Démocratique Gabonais (PDG) à l’Assemblée nationale, conduits par l’honorable Emmanuel Latté.

Durant les débats ouverts par l’honorable Latté qui a planté le décor en faisant remarquer que la présente rencontre, initié par l’exécutif consistait à débattre en interne, du projet de loi de finances 2016 qui sera soumis à l’appréciation du parlement dans les prochains jours, les représentants du peuple ont défini le contexte dans lequel celle du jour se tenait. Il s’agissait de définir les grands axes du projet de loi de finances 2016 déposé sur la table du parlement.

Après donc des échanges parfois houleux et empreints de convivialité, le ministre porte-parole parole du gouvernement, Alain Claude Bilié By Nzé est revenu sur la portée et la valeur de ce genre de rencontres. Il a notamment déclaré que le projet de loi de finances 2016 prenait en compte les grandes orientations du Président de la République à savoir ; le maintien de l’investissement afin de garantir la croissance, mais aussi la prise en compte des préoccupations des populations en matières de routes, de santé, d’écoles et d’accompagnement des couches les plus fragiles. Ce projet de loi, selon le porte-parole du gouvernement tient compte également des activités génératrices de revenus à travers notamment, le projet graine.

S’agissant de la nécessité de cette rencontre, Alain Claude Bilié By Nzé a laissé entendre qu’elle avait été faite de sorte qu’au moment du passage de la loi au parlement, qu’elle soit examinée en profondeur après que les élus du peuple s’en soient imprégnés car, un budget est un outil de développement au service du gouvernement pour les populations. La présente rencontre a pour but in fine, de rapprocher les points de vue des députés du gouvernement, en plus d’un dialogue franc et ouvert, puisque les élus comme le gouvernement, travaillent pour le peuple suivant les orientations du chef de l’Etat.

Ainsi, face aux enjeux de l’heure, les deux parties ont-elles obligations de s’accorder dans le suivi de la réalisation des aspirations du peuple. Le porte parole du gouvernement a terminé en précisant que ce genre de rencontres devraient se tenir très souvent afin de déterminer ensemble les tenants et les aboutissants du budget en discussion.

 

Source : Presse Primature