L’économie et l’emploi des jeunes au menu des échanges entre Ali Bongo et Modi

Standard Bank Group renforce sa présence déjà importante en Afrique de l’Est en ouvrant un bureau officiel de représentation en Éthiopie. Ainsi, Standard Bank, la banque africaine la plus importante en termes d’actifs, est désormais présente dans 20 pays d’Afrique.

Ben Kruger, Directeur général de Standard Bank, s’est chargé de l’ouverture du bureau de représentation basé à Addis-Abeba. Il servira de point d’entrée aux clients désireux d’investir en Éthiopie et sera placé sous la direction du siège de la Standard Bank en Afrique du Sud.
Le potentiel de croissance de la région d’Afrique de l’Est continue d’attirer d’importants investissements. Avec une présence reconnue sur quatre marchés clés de la région, c’est-à-dire le Kenya, le Soudan du Sud, la Tanzanie, et l’Ouganda, l’ouverture du bureau de représentation éthiopien vient confirmer l’engagement du groupe dans la région.
« En tant que banque implantée en Afrique, notre vision est de construire un établissement financier qui commercialise des produits et des services de haut niveau auprès de tous nos clients. Nous pouvons profiter de notre solide position sur le continent, de notre partenariat stratégique avec la Banque Industrielle et Commerciale de Chine (ICBC) et de notre expérience dans le secteur des ressources naturelles pour faciliter les investissements en capitaux, afin de soutenir la croissance et de relier les marchés africains les uns aux autres », déclare M. Kruger.
La remarquable croissance de l’Éthiopie a été étayée par des investissements publics considérables et une base de consommateurs en plein essor. La population de ce pays est la plus importante du continent derrière le Nigeria, avec environ 90 millions de personnes. La croissance du PIB a atteint une moyenne de 10 % ces 5 dernières années. Les investissements publics considérables dans l’agriculture, l’énergie et le transport vont se poursuivre pour soutenir la croissance à moyen terme tant que le gouvernement renforce ses secteurs productifs.
Le secteur de l’énergie est également en plein essor et grâce aux projets énergétiques à différents stades de développement et à l’Éthiopie émergente envisagée comme une plateforme énergétique majeure dans la région, les exportations d’énergie deviendront une source de recettes et d’échanges majeure avec l’étranger dans un futur proche. L’industrie et la fabrication étant de hautes priorités pour l’Éthiopie, elles pourraient contribuer de manière plus significative à la progression du PIB, qui sera largement facilitée par l’offre accrue d’électricité.