Grands Lacs: ces chefs d’Etat qui jouent les prolongations

Si le oui l’emporte au référendum burundais, le président Nkurunziza pourrait rester au pouvoir jusqu’en 2034 et rassembler entre ses mains tous les pouvoirs. Ca ferait un pays de plus dans l’Afrique des Grands Lacs qui, contrairement à autres régions sur le continent Afrique, voit se multiplier les troisièmes mandats et les réformes constitutionnelles. Et pourtant c’est dans cette région que la communauté internationale a investi des milliards depuis vingt ans pour instaurer la paix et la démocratie.
 

Source: Grands Lacs: ces chefs d’Etat qui jouent les prolongations