Gabon : Le CND favorable à une limitation du mandat présidentiel

La classe politique gabonaise, les représentants des institutions publiques, les leaders de la société civile et des confessions religieuses sont réunis depuis le 29 octobre à Libreville, dans le cadre la 2e session plénière du conseil national de la démocratie (CND), pour débattre des questions de la démocratie gabonaise. A la fin de la première journée des travaux, les leaders politiques se sont prononcés pour une limitation du mandat présidentiel à 7 ans, renouvelable une fois.
Après l’organisation de la première session de l’assemblée plénière qui a eu lieu du 29 juillet au 7 aout 2015, le conseil national de la démocratie (CND) a lancé ce jeudi 29 octobre 2015 les travaux de la 2e session de l’assemblée plénière, en présence du premier ministre, Daniel Ona Ondo.

‘’ Les présentes assises qui s’ouvrent ce jour, sont consacrées à l’examen des recommandations émises par les commissions permanentes lors de la précédente session plénière, et qui ont fait l’objet d’un rapport général dont la copie a été adressée à l’ensemble des membres du conseil. Ces réflexions, qui impliquent forcement la perspective de la révision de la loi fondamentale et la reforme de certains textes électoraux feront assurément l’objet de débats, avant d’être soumises à la sanction de l’assemblée plénière’’, a déclaré Séraphin Ndaot, président du CND, à l’ouverture des travaux.

Après plusieurs heures de débats, quelques représentants des partis politiques interrogés par notre rédaction ont donné leurs opinions sur la qualité des échanges. Pour Louis Franck Mayadji, premier vice-président du Rassemblement des Républicains indépendants(RRI), « les débats de la première journée étaient d’un niveau très élevé et ont connu la participation d’une cinquantaine de partis politiques de la majorité présidentielle et de l’opposition. » Le président du parti socialiste gabonais (PSG), Moussavou King a souligné pour sa part que les débats étaient à la hauteur des enjeux politiques et démocratiques du Gabon.

Au terme de la première journée de travail, les responsables des partis politiques se sont prononcés majoritairement en faveur de la limitation du mandat présidentiel à 7 ans, renouvelable une seule fois. Le conseil national de la démocratie adoptera d’autres recommandations avant la fin de cette session le 6 novembre prochain. Ces recommandations seront soumises à l’approbation des pouvoirs exécutif et législatif.

Pierre Eric Rama