En Tanzanie, les blogueurs ont désormais l’obligation de déposer une demande auprès des autorités s’ils souhaitent posséder un blog. Si cette demande est acceptée, ils doivent ensuite payer une cotisation. Son montant équivaut à 750 euros, soit plusieurs mois de salaires. Les blogueurs du pays dénoncent la volonté du gouvernement de museler toute voix dissidente. L’organisation Reporters sans Frontières (RSF) s’inquiète, de son côté, d’un recul de la liberté de la presse dans le pays depuis l’arrivée au pouvoir en 2015 du président John Magufuli.

Source: Tanzanie: RSF dénonce une nouvelle loi encadrant les blogueurs