A la une

Littérature : tout un roman pour revendiquer l’égalité homme-femme

Littérature : tout un roman pour revendiquer l’égalité homme-femme

indexLa cérémonie de dédicace de l’ouvrage intitulé « Les coqs ne chanteront plus » a eu lieu ce jeudi 25 septembre à Yaoundé.Nous sommes en début des années 1960 à Ongola (ancienne appelation de la ville de Yaoundé). Une jeune fille du nom de Matalina, fille d’un maçon et d’une vendeuse de beignets-haricots, est promue à une belle carrière au sein de l’administration. Mais son papa est fermement opposé à sa scolarisation. Pour lui, une jeune fille c’est bon pour les travaux menagers, mettre au monde des enfants, bref fonder un foyer. Il va donc décider de marrier sa fille à Mathias, son collègue maçon. Le jour de la dot, Matalina décide de prendre la fuite. La jeune fille est plutôt amoureuse d’un jeune lycéen éligible à une bourse pour des études à l’étranger.

Là est la trame du roman de 150 pages rédigé par Jeanne Mbella Ngom et édité par la maison d’édition Ifrikiya. La cérémonie de dédicace de l’ouvrage intitulé « les coqs ne chanteront plus » s’est tenue jeudi 25 septembre 2014 à la Centrale de Lecture Publique de Yaoundé. L’auteure, enseignante de formation, a dirigé pas mal d’établissements scolaires secondaires dans la ville de Yaoundé. Sorti depuis plus d’un mois, ce roman écrit dans un style simple traduit le combat de la femme contre les stéréotypes que lui colle la société depuis les années indépendances et qui, à ce jour, résistent au temps.

Du titre à la trame en passant par la première de couverture (des jeunes fille qui arpentent une piste en se rendant dans une école à l’habitat colonial) , tout est symbole du plaidoyer pour un partenariat homme-femme et résistance vis-à-vis d’une tradition vieillote qui fait de la femme la gardienne du foyer conjugal. Selon l’auteure Jeanne Mbella Ngom, le titre : « les coqs ne chanteront plus » signifie que l’époque du machisme, de la phallocratie est révolue. Elle a cependant appelé les femme a s’affirmer et à ne plus être à la traîne pour mériter leur place dans la société.

Source : AfricaPresse

Click to add a comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A la une

Afriquereview.com est journal d'information indépendant de référence sur l'actualité africaine, économie, politique, société, culture, sport,

Copyright © 2014 AfriqueReview par PAO Sprint