A la une

8 jeunes entrepreneurs gabonais à Marrakech

8 jeunes entrepreneurs gabonais à Marrakech

Finaliste GPE HDLe Sommet global de l’Entreprenariat, qui se tient du 19 au 21 novembre durant la Semaine mondiale de l’entreprenariat, constitue trois jours durant l’épicentre mondial de l’esprit business. Outre l’intervention hier du Président Ali Bongo Ondimba, ce sommet permet à une dizaine d’entrepreneurs gabonais de partager leurs expériences et de nouer des contacts de haut-niveau.

Dans un contexte où toutes les forces de l’État sont engagées dans l’exécution du Pacte social qui consacre l’autonomisation des foyers économiquement vulnérables à travers le développement d’activités économiques, le Président de la République a initié le Grand Prix de l’Excellence, afin de stimuler la création d’un tissu de jeunes entrepreneurs au Gabon.

A deux semaines de la remise des prix à Libreville, le 5 décembre, le Chef de l’État a convié au Sommet global de l’Entreprenariat les huit entrepreneurs présélectionnés de la catégorie Action, afin qu’ils puissent échanger avec d’autres entrepreneurs du monde entier, partager leurs expériences et aussi enrichir leur carnet d’adresse.

Pour Ali Bongo Ondimba, « l’avenir de notre pays passe par le rôle que joue une jeunesse formée, outillée, déterminée, imprégnée de ses valeurs, consciente des enjeux du monde, compétitive et pleine d’ambitions ».

Ces huit entrepreneurs l’ont bien compris. À l’image de Pépito Minko-Mi-Nkoghe qui, encouragé par l’appel en 2011 du numéro un gabonais à retourner travailler la terre, s’est lancé dans l’agriculture ou de Nanetate Ibinga Bouka et Chelle Fadé Lepoungou qui se sont lancés dans l’aventure de la transformation locale de matières premières, respectivement l’or et le bois. Provenant de six provinces du Gabon (Ogooué-Lolo, Ogooué-Ivindo, Ogooué-Maritime, Haut Ogooué, Nyanga et Estuaire), ces jeunes ont en commun un farouche désir de réussite et une volonté hors du commun.

À l’issue de la remise du Grand Prix, les sociétés des entrepreneurs en herbe pourront bénéficier de l’incubateur national des jeunes entreprises (Gabon Business Innovation Lab – GaBIL), concrétisation des orientations données par le Président de la République lors de la remise du Document de politique nationale de la jeunesse en février 2013. L’engagement pris devant la jeunesse est tenu.

Click to add a comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A la une

Afriquereview.com est journal d'information indépendant de référence sur l'actualité africaine, économie, politique, société, culture, sport,

Copyright © 2014 AfriqueReview par PAO Sprint